Un endroit où reposer nos têtes

Message adressé par WhatSapp à l’Eglise protestante française mardi 25 mars 2014. Il a été suivi d’un nombre important de réactions toutes plus émouvantes les unes que les autres. Elles ont été rassemblées à la suite de ce message.

Chers amis, frères et sœurs du forum protestant,

empreinte croix

L’histoire laisse son empreinte ; les projets suscitent du désir.
Nous allons de l ‘avant dans la joie, gardant sur notre cœur la mémoire des choses.

Aujourd’hui est un jour particulier pour notre communauté. J’ai plusieurs fois expliqué le projet poursuivi par l’Eglise protestante française de Beyrouth. Le temple et le presbytère vont être bientôt détruits, la plus grande partie du terrain vendue, afin que nous reconstruisions un nouveau temple et consolidions le témoignage protestant au Liban.

déménageurs

Adieu l’harmonium

Notre sœur Wendela m’a mis en relation avec le Père Joseph Nassar, président de l’hôpital l’Hôtel Dieu et Directeur du Centre de vacances « Notre Dame Della Strada » à Tarchich dans la montagne. Très intéressé par le mobilier de notre temple (bancs, table, croix, grandes portes et harmonium), nous lui avons proposé d’enlever le tout pour l’installer dans sa chapelle actuellement en construction.

adieu la cloche

Adieu la cloche et à bientôt !

Mardi matin, une équipe est venue pour déménager tout le mobilier. Quelques hommes du Collège protestant sont venus pour descendre notre cloche du clocher.

Dès mercredi matin, l’entreprise de démolition va commencer le chantier. Une page de notre histoire se tourne et recommence en même temps. En 1955, l’Eglise, alors établie à Clémenceau (Ecole Supérieure des affaires), cherchait un nouveau pasteur et un nouveau temple ! Elle obtînt d’abord son pasteur (Jean-Michel Hornus), puis son temple sur les hauts de la Colline, inauguré en janvier 1957.

 

 

 

 

 

Nous tournons aujourd’hui ensemble cette page et nos regards sont déjà portés vers l’avenir.

Dimanche dernier, malgré quelques absents, nous étions presque une quarantaine de personnes rassemblées pour culte. Nous pouvons dire aujourd’hui que la communauté des hauts de la colline a accepté le changement de lieu de culte. C’est pour moi en tant que pasteur un grand soulagement et un sujet de reconnaissance.

chapelle de tarchich

La chapelle de Tarchich en construction.
Les bancs de l’Eglise protestante française y seront bientôt installés en signe d’unité.

Un jour un scribe s’approcha de Jésus et lui dit : Maître je te suivrai partout où tu iras. Jésus lui répondit : « Les renards ont des terriers et les oiseaux ont des nids mais le Fils de l’homme n’a pas un endroit où reposer sa tête » (Mat 8.19-20).

Cette parole m’a été donnée ce matin. Nous sommes comme ce scribe, prompts à déclarer notre foi, à dire notre amour à Dieu. Pourtant le chemin du Seigneur n’est pas aussi facile, aussi confortable, aussi rassurant que nous le voudrions. Nous entrons dans une période de transition où les surprises bonnes et moins bonnes, ne manqueront pas.

Nous quittons aujourd’hui une vie sédentaire, historique, tranquille et agréable, pour cheminer ensemble vers l’inconnu, la nouveauté et notre histoire. Le Seigneur n’a pas eu d’endroit où reposer sa tête. Hamdoulah ! Le Collège protestant français nous offre un très bel endroit où poser la nôtre et prier.

Mais nous avons perdu nos repères, nos habitudes et nous allons devoir aller de l’avant ne comptant que sur la grâce de Dieu.

J’espère du fond du cœur que ces années d’attente, de réflexion, nous rapprocherons de Dieu et permettront de forger une communauté plus forte, plus engagée,  plus responsable encore.

descente de la croix

Vers le nouveau temple : un chemin de croix ?

Aujourd’hui nous disons encore : Maître nous te suivrons partout où tu iras.

Le passage s’achève par ces mots au verset 23 : « Jésus monta dans la barque et ses disciples l’accompagnèrent. »

Nous sommes appelés à nous embarquer avec Lui sans nous poser de questions, posant ensemble un acte de foi et acceptant de ne pas avoir d’endroit où poser notre tête pour quelques temps du moins.

Sœurs et frères, demain matin l’entreprise de démolition commencera ce nouveau chantier. Ne regardons plus derrière mais regardons ensemble vers l’avenir lumineux que le Seigneur nous prépare !

Pierre Lacoste

Réaction du forum protestant

Boudou : « C’est avec un petit « pansement » au cœur que j’ai assisté à la scène ce matin. Je passais par là et en voyant le camion des « déménagements Khaled » devant le portail, j’ai suivi un peu ma curiosité et j’ai vu les gens en train d’embarquer les bancs. Mais comme le pasteur l’a cité : on suivra le Seigneur là il va.  On embarque avec vous Pasteur dans cette nouvelle aventure avec beaucoup de foi en un avenir meilleur ! Merci. »

Hasna : « Je ne sais pas trop quoi dire mais une chose est sûre, je ressens une grande émotion. C’est pas facile pour nous d’entendre que notre maison n’est plus là, que notre église va être détruire .Mais ça va, on va reconstruire ! Oui Pasteur, on suit notre Dieu quoiqu’il arrive ou quoiqu’il fasse. Merci de nous informer et de nous encourager !!! Un grand remerciement à tous ceux qui ont bien aidé à arranger les problèmes. »

Elianne : « Merci Pasteur. Oui, on croit que le Bon Dieu va nous préparer un nouveau temple. Alors il nous faut prier et remercier déjà pour attendre le miracle qu’Il va nous faire ! Dieu est Grand, Il peut nous faire un plus beau temple qu’avant, et j’espère bientôt! »

Voadisoa : « C’est dur mais Dieu peut nous faire un temple encore plus beau qu’avant. Oui, Dieu est grand ! »

Julia : « Je ressens une grande émotion d’entendre tout ça ! Plein de souvenirs repassent dans ma tête ! Une page se tourne aujourd’hui vers un avenir que le Seigneur nous a préparé ! On compte sur sa grâce ! On s’embarque avec JESUS confiant et avec beaucoup de foi ! Avec vous aussi pasteur ! : « Maître nous te suivrons partout où tu iras » ! Amen ! »

Haja : « C’est vrai, notre parcours en tant que croyant et fidèle n’est pas toujours facile, mais nous ne nous décourageons pas, car cela fait partie de notre témoignage envers Dieu. Si nos bras et nos genoux fléchissent, qu’ils se ressaisissent !!! (Allusion à une récente méditation Whatzapp)

Tiana : « Sans toit… L’important pour nous, c’est que tu sois là Seigneur ! Accompagne-nous car ce n’est pas en ce monde que nous fondons notre espérance, mais en Toi. Nous voulons être ton vrai temple, là où Tu t’abrites. Que ni déluge, ni orage, ni tempête, ni engin, ne nous rase ! Oh Seigneur, que ce sentiment soit en nous tous, sentiment du désir d’être ton abri ! Amen ! »

Hanitra : « Quel que soit l’endroit où nous nous assemblons pour célébrer notre Seigneur Dieu. Il sera toujours là.  Christ a promis en Mathieu18:20 : « Là où deux ou trois sont assemblés en mon nom, je suis au milieu d’eux ». Le Seigneur est au milieu de nous, Il nous accompagnera tout au long de notre chemin pour les années à venir. Ayez foi en Dieu ! Dans cette épreuve, peut-être que Dieu nous envoie un message : que le plus important c’est nous, le temple vivant que nous ne devrions pas laisser détruire. Ce moment met en exergue notre FOI : Qui pourra nous séparer de Son Amour ? Ne chancelons pas, soyons le temple et l’évangile vivant du SEIGNEUR! »

Pasteur Pierre : Merci à toutes et tous pour ces paroles de foi. Il apparaît clairement à vous lire que le seul endroit où nous pourrons reposer notre tête sera l’épaule du Seigneur !

Print Friendly, PDF & Email

A propos Pierre Lacoste

Pasteur de l'Eglise Protestante Française de Beyrouth depuis juillet 2013
Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*