« Une journée inoubliable ! »

A l’occasion de la visite au Liban du pasteur François Clavairoly, président de la Fédération Protestante de France, accompagné du pasteur Bernard Antérion, président de la Communion des Eglises protestantes d’expression française dans le monde (CEEEFE), l’Eglise protestante française de Beyrouth, célébrait le 3 avril 2016, un culte de fête paroissiale dans le théâtre du Collège Protestant Français. Une journée mémorable à plusieurs égards. May King Hall a bien voulu nous en restituer l’ambiance et les moments forts

« Que la fête continue ! »

IMG_0895

L’assemblée au culte du 3 avril 2016 au théâtre du Collège Protestant

Il faut premièrement relever l’importance de l’affluence. Près de 120 personnes rassemblées, ce qui permet d’affirmer que l’Eglise protestante Française de Beyrouth, malgré son absence de lieu, reste dans le cœur et la mémoire, sinon de tous, du moins de beaucoup. Relever aussi la présence de l’Eglise protestante allemande au complet, signe de rapports fraternels et amicaux.

chorale 03.4.16

La chorale Malgache

Une mention spéciale à la chorale malgache, dirigée par sa Chef Violette : des chants exprimant la vitalité-vitalisante de cette communauté pleinement membre de l’Eglise protestante française de Beyrouth depuis une quinzaine d’années. Le visage de l’EPFB est aujourd’hui magnifiquement multi-culturel. C’est aussi un acte militant pour notre Eglise dans un pays où les droits des travailleuses domestiques ne sont pas encore conformes au code international du travail. Même si toutes les situations ne sont pas comparables et que nombre de femmes ne sont victimes d’aucune violence ou humiliation, nous pouvons dire avec fierté que l’Eglise protestante française est un lieu de rencontre où chacun peut renouer avec la dignité humaine. Nous voulons rester ce lieu-refuge de célébration multi-ethnique et de fraternité.

Clavairoly 03.04.16

Le pasteur François Clavairoly, président de la Fédération Protestante de France

Le pasteur François Clavairoly était invité à prêcher. Se fondant sur l’Évangile de Jean, il nous appelait au pardon, à la paix et à un engagement conséquent. Nous renvoyons ici à l’article de Damien Kasper qui en rappelle les lignes principales (résumé de la prédication) ; pour ceux qui souhaiteraient lire le texte intégral de la prédication, cliquez sur le lien suivant :prédication FClavairoly 3.4.16.

Nous saluons également l’intervention du président de la CEEEFE, Bernard Antérion, dont les paroles à caractère historique et pastorale ont été éclairantes pour l’assistance.

ambassadeur 3.4.16

Monsieur l’Ambassadeur, Emmanuel Bonne

Dès le culte achevé, les salutations présentées à tous les participants et représentants des cultes, parole était donnée à l’Ambassadeur de France, Monsieur Emmanuel Bonne, pour la première fois en visite à l’Eglise protestante Française de Beyrouth.

Il y a lieu de saluer un discours préparé avec soin, honorant le protestantisme français au Liban, tant dans sa forme cultuelle (l’Eglise) qu’éducative (le Collège) d’une connaissance précise et d’une reconnaissance certaine.

Étaient soulignés l’ancienneté d’une institution scolaire d’excellence et le caractère œcuménique et accueillant de l’Eglise protestante. (discours complet dans la vidéo ci-dessous)

 

 

 

 

 

Journée historique pour le protestantisme français au Liban ? En tout cas, une occasion de témoigner de notre présence active et de nos projets.

Nous remercions toutes celles et ceux qui se sont engagés pour que cette journée soit une réussite et ce culte un moment inoubliable. Merci aux auteurs, May et Damien, ainsi qu’aux réalisatrices des vidéos, Chloé et Sophie Lacoste (voir ci-dessous). Fraternellement vôtre, Pierre Lacoste, pasteur.

Print Friendly, PDF & Email

A propos Pierre Lacoste

Pasteur de l'Eglise Protestante Française de Beyrouth depuis juillet 2013
Pour marque-pages : Permaliens.

4 Commentaires

  1. Bernard Rivière

    Je ne connais malheureusement ni le Liban ni Beyrouth. Mais je me réjouis, à la lecture du résumé de votre fête du 3 avril, de constater la vitalité de votre petite communauté protestante française. Les graines de vie plantées ici et là, malgré les aléas des politiques dans la région, germeront sans nul doute, apportant paix et espérance au coeur de tous, chrétiens ou non. Merci

  2. Johannes Demandt

    Merci pour ce témoignage impressionant d’une église vivante au Liban. Que le Seigneur Jésus Christ vous comble de sa bénédiction!

    • Merci cher Johannes pour ton soutien. Notre Eglise ne se nourrit que de la grâce de Dieu, de vos prières et de votre amitié !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*